La ionophorese

La ionophorèse est le traitement non invasif qui repose sur le principe de l’électrolyse.

D’un point de vue podologique, elle permet de traiter, en outre les pathologies suivantes : verrues et hyperhidrose (transpiration excessive) .

  • L’hyperhidrose ou l’hypersudation : transpiration excessive des pieds accompagnée d’odeur indésirable et pouvant être à l’origine de surinfection bactérienne ou fongique (mycose).

La ionophorèse permet d’apporter dans le cadre de l’hypersudation, une réponse plus durable et efficace que les produits classiques.

  • Les verrues plantaires : Contagieuses, elles sont inesthétiques et dans certain cas douloureuses.

Certaines verrues, de par leur grosseur ou leur nombre excessif peuvent parfois difficilement être brulées En effet les  traitements classiques peuvent sur des zones trop étendues ou sur des verrues très importantes s’avérer trop douloureux.
 

HYPERHIDROSE OU HYPERSUDATION

1/ Régulation des glandes sudoripares 

Les zones à traiter ici les pieds sont posés dans deux bacs remplis d’eau.
Un courant électrique à faible densité régule les glandes sudoripares afin de réduire ou supprimer les odeurs et la transpiration excessive et agit directement sur la racine de la verrue.
Le traitement dure environ un mois à raison de deux séances par semaines.


VERRUES PLANTAIRES

2/ Action sur la racine de la verrue

Les pieds sont disposés dans deux bacs remplis d’eau auquel un  principe actif est ajouté et reposent sur des plaques d’acier reliées à un circuit électrique à faible densité permettant d’agir directement sur la racine de la verrue.

Traitement : compter environ trois séances par semaine pendant 6 semaines (la durée du traitement peut varier en fonction du nombre et de la grosseur des verrues).